26EME FESTIVAL

Jeudi 4/10/2018
LES AMIS DU PLACARD de Gabor Rassov – Cie La Belle Equipe (Paris) - Mise en scène d'Hervé Barret

Comédie grinçante et absurde (1h05)
Profitant d'une vente promotionnelle dans une grande surface Jacques et Odile s'achètent un couple d'amis. Ils les gardent dans un placard et les sortent régulièrement dans l'espoir de passer de bonnes soirées. Jour après jour, ils se montrent de plus en plus exigeants avec ces amis. Et de l'exigence à l'abus, il n'y a qu'un pas

Vendredi 5/10/2018

LE CREPUSCULE DE STEFAN ZWEIG de Philippe Thourel - Cie Point du jour (Paris) - Mise en scène : Yves Chambert-Loir et Philippe Thourel - Drame (1h15)
Le 2 Mai 1945, à Pétropolis, petite ville située sur les hauteurs de Rio de Janeiro, un ami intime de Stefan Zweig et de son épouse, Charlotte Altman, revient dans la maison où le célèbre couple s’est suicidé trois ans auparavant. Sur la terrasse, enivré par la beauté et la quiétude de la forêt tropicale, il pense à eux si intensément que ses souvenirs s’animent ; devant lui, devant nous, Stefan et Lotte reprennent vie. Cet homme nous raconte, alors, leurs dernières heures...
Le 22 Février 1942, Stefan Zweig, vieillissant et déprimé, achève d’écrire avec sa femme, son autobiographie : le Monde d’hier. Ils évoquent ensemble son passé glorieux et deviennent, tour à tour, les personnages de quelques-unes de ses œuvres les plus célèbres : La confusion des sentiments, Lettre d’une inconnue, Le joueur d’échecs, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, La Peur et Amok ou le fou de Malaisie.
Le conteur va-t-il nous révéler pourquoi cette journée s’est finie si tragiquement ?

Samedi 6/10/2018

TERMINAL 2 RENDEZ-VOUS PORTE E de Pierre-Henri Gayte – Cie Troupe en Chantiers (Versailles) - Mise en scène : Pierre-Henri Gayte - Comédie (1h30)
Un aéroport. Un bar, des employés, des passagers : au gré des saisons, la vie s’articule autour des boissons...
L’aéroport, l’aérogare, le terminal, ce sont des lieux de transit. On se croise, mais on n’échange pas ; on n’est pas là pour ça.
Le terminal est un lieu de passage en ébullition permanente. La singularité des seuls liens qui peuvent se créer repose dans leur caractère éphémère. Et le bar en est l’exemple parfait… même si certains profitent d’un retard, d’une arrivée anticipée ou d’une correspondance pour s’épancher sur leur vie personnelle tout en sirotant un breuvage.
Ainsi, au fil des quatre saisons d’une année, ces vingt scénettes s’articulent autour du ballet incessant de ces voyageurs anonymes et de leurs tribulations…

Dimanche 7/10/2018

RECTO-VERSO de Sophie Leclercq - Cie Les Tréteaux (Louveciennes) - Mise en scène : Sophie Leclercq en collaboration avec Cédric Godgrand - Comédie (1h25)
« Dimanche pluvieux, dimanche en pyjama ! », telle est la devise d’Hélène qui compte bien profiter de son repos dominical.
Mais ça, c’était avant de voir ses trois enfants débarquer à l’improviste : Victoire, en pleine crise conjugale ; Alexandre, excédé par les initiatives 2.0 de sa mère et la douce Babette, dont la visite ne relève pas seulement de l’amour filial… Et lorsque le reste de la famille vient s’en mêler, elle n’a plus qu’un seul choix : s’habiller !
Alternant caprices et jalousies, secrets et révélations, la journée d’Hélène prend une tournure des plus… inattendues ! Cette comédie surprenante vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement final et ne manquera pas de vous interroger, car, entre être et paraître, que savons-nous vraiment de nos proches ?

Jeudi 11/10/2018

C’ETAIT MIEUX AVANT d’Emmanuel Darley – Cie Jardin Cour (Reuil-Malmaison) - Mise en scène de Fabienne Sizaret
Comédie politique et musicale (1h20)

Raoul Jambon, représentant de commerce au chômage, décide de se lancer en politique pour sauver son pays : LA FARCE (sic). Avec pour seule idée et seul slogan « c’était mieux avant », il séduit vite le peuple farçais. La famille Champagne, qui rêve de gouverner, veut profiter de cette popularité, et s’infiltre auprès de la famille Jambon pour tirer les ficelles. La fable, ponctuée par les interventions ironiques d’un chœur, sera aussi amère que drôle.

    
Vendredi 12/10/2018

SMALL TALK de Carole Fréchette – Cie Ouï Dire - Mise en scène : Véronique Mounib
Pièce épique de l’intime (2h30)

Comment être soi-même dans un monde où tout nous pousse à la conformité et à la ressemblance ?
Small Talk… C’est l’histoire de Justine. Elle a vingt-cinq ans. Une fille normale, en apparence. Mais elle a un problème étrange qui empoisonne sa vie : elle ne sait pas « parler de tout et de rien », comme on dit. Ce que les anglo-saxons appellent « small talk ». En parallèle, un jeune homme, Timothée, en mal de vivre. Chacun en lutte avec ses propres démons. Mais les itinéraires, tout comme les vraies conversations, ne sont pas écrits à l’avance…


Samedi 13/10/2018
SUR LA GRAND-ROUTE d’Anton Tchekhov - Cie Grains de Scène - Mise en scène de Florence Meillet

Drame (1h10)
La scène se passe dans un cabaret au cœur de la steppe russe un soir de tempête. A la nuit tombée, des voyageurs font une halte. Un homme tente d’y oublier son destin perdu mais son passé resurgit de l’ombre et du froid…
Chacun se retrouvera alors confronté à ses peurs, ses incompréhensions, ses pertes, ses doutes et ses violences.
Une tranche de vie à la croisée des chemins de la Grand-Route.

Dimanche 14/10/2018 - 16h (clôture, hors compétition)

MATCH LITTERAIRE – Conception : Yves Javault - Cie Porte Lune (Créteil) - Improvisation d’écriture (1h15)
Le principe du Match Littéraire, à la fois jeu et spectacle, reprend les codes du match d'improvisations théâtrales (participation du public, mise en compétition de deux équipes d'improvisateurs, surprise de l'improvisation) appliqués à l'écriture à contraintes.
Cela donne un spectacle, joyeux, participatif et rythmé. Les temps d'écriture proposés aux équipes en scène sont courts. La présence d'un illustrateur sonore et d'un maître de cérémonie participe à la théâtralité. Le public est non seulement amené à choisir les contraintes mais il est aussi invité à écrire, s'il le souhaite.

 

Clôture du festival et remise des prix

 

 - Prix du Jury et du Public : SMALL TALK (Cie Ouï Dire)

 - Prix d'interprétation féminine : RECTO VERSO (Cie Les Tréteaux)

 - Prix d'interprétation masculine : C'ETAIT MIEUX AVANT (Cie Jardin Cour)

 - Prix d'écriture : Sophie Leclercq pour RECTO VERSO (Cie Les Tréteaux)

 - Prix de la meilleure mise en scène : Florence Meillet pour SUR LA GRAND-ROUTE (Cie Grains de Scène)

 - Coup de Cœur : LE CREPUSCULE DE STEPHAN ZWEIG (Cie Point du jour)