NAISSANCE DE LA COMPAGNIE

La compagnie Grains de Scène, en résidence au théâtre du Grenier de Bougival, a vu le jour en novembre 2010 sous l’impulsion de neuf comédiens et de quatre aficionados de théâtre. Chacun des comédiens a une longue expérience antérieure au sein de diverses troupes et leur envie de monter un projet ensemble leur a donné l’opportunité de fonder leur propre univers. Quant à nos quatre aficionados, ils participaient déjà depuis quelques temps au travail de sélection pour le programme du Festival de Théâtre de Bougival, qui existe depuis 1991.

OBJECTIFS DE LA COMPAGNIE

La Compagnie a pour objectifs, d’une part, de développer la création de spectacles et, d’autre part, d’assurer la direction artistique du Festival de Théâtre de Bougival. Ces deux axes sont liés et se nourrissent mutuellement pour créer une totale interaction Troupe/Festival, ceci dans le but de renouveler et faire perdurer un théâtre vivant attaché à la ville.


LA TROUPE

Parmi les comédiens, certains se sont rencontrés aux Cours Florent où ils ont, à plusieurs reprises, travaillé ensemble et développé une vraie complicité. D’autres au sein de l’Atelier du Grenier de Bougival, dirigé par Alain SABATER, où l’activité créative est très fertile et où la qualité du travail puise en grande partie ses racines dans la force du groupe, le partage et l’écoute. Le hasard des rencontres, les coups de foudre artistiques, bref… le croisement des fils du destin a parachevé le tissage du canevas de la troupe Grains de Scène.
L’envie de travailler ensemble et la passion pour les textes forts et intemporels, qu’ils soient classiques ou contemporains, réunit les comédiens de la compagnie autour de divers projets qu’ils incarnent et défendent avec passion. Chacun d’entre eux attache une importance particulière à la force du point de vue de mise en scène et ils souhaitent apporter une empreinte innovante tout en respectant les auteurs.
La ligne artistique de la troupe est ainsi : faire germer le plaisir, l’émotion, la générosité et le partage, sur scène, en coulisses et avec ses spectateurs… et, pourquoi pas de faire fleurir de nouvelles vocations.

 

CREATIONS

 

=> BERTHE MORISOT, LA PASSION IMPRESSIONNISTE > > Prix "Mention spéciale" au 28ème festival de Bougival, le 12 octobre 2019

=> SUR LA GRAND-ROUTE > > Prix de la mise en scène pour Florence MEILLET (Festival 2018)

=> LES FEUX DE POITRINE > > Prix de la performance collective et prix "Jeune Espoir" pour Stella MENUET (Festival 2017)

=> MESSIEUDAMES > > Prix de l'écriture dramatique pour Sylvie CENS (Festival 2016)

=> LA GUERRE AU TEMPS DE L'AMOUR > > Pièce au programme du 24ème Festival, en 2015

=> JE NE SAIS PAS SI J'AIME ENCORE MON PAYS > > Double prix "Coup de cœur" pour Léa CRESSENT et Florence MEILLET et Prix d'interprétation féminine ...................................................................................................pour Mariane KANTE au 23ème Festival, en 2014 puis sélection au Festival d'été du Théâtre14 en 2015.

=> CHIEN-CHIEN > > Pièce au programme du 22ème Festival, en 2013 puis sélection au Festival de Maisons-Laffitte en 2014

=> EQUUS > > Prix du Public et prix "Jeune Espoir" pour Fabien ARA au 21ème Festival de Bougival, en 2012. Prix du public, prix du Collège Jean Cocteau, prix du                              Conseil Général des Yvelines et prix d'interprétation féminine pour Julie ELHAÏK au Festival de Maisons-Laffitte en 2013.

=> LES FORAINS > > Prix de la mise en scène pour Monika PUYDEBAT au 20ème Festival, en 2011

 

BERTHE MORISOT, LA PASSION IMPRESSIONNISTE

En ce bel après-midi de l’année 1900, Julie se rend chez sa tante Edma retirée pour l’été dans sa maison de Cherbourg. Julie vient de découvrir une correspondance glissée entre le cadre et la toile du tableau offert autrefois à Berthe par Edouard Manet, "Le bouquet de violettes". Orpheline depuis l’âge de 16 ans, elle est alors en proie à d’horribles doutes quant à l’idéalisation de sa mère. Y a-t-il eu une liaison entre sa mère et son oncle sans que personne de son entourage ne lui en ait jamais parlé ? L'artiste sulfureux enflamma t-il le cœur de cette belle peintre qui posa pour lui à plusieurs reprises ? Comment Berthe en est-elle arrivée à épouser le frère d'Edouard ? Quel combat a t-elle dû mener contre elle-même et contre tous afin de devenir peintre à part entière ? Autant de réponses que Julie espère trouver auprès de sa tante qui va faire revivre les dix années précédant le mariage de Berthe.

 

                 Prochaine représentations au Théâtre du Grenier de Bougival les 11 et 12 janvier 2020

SUR LA GRAND-ROUTE

 

La scène se passe dans un cabaret au cœur de la steppe russe un soir de tempête. A la nuit tombée, des voyageurs font une halte. Un homme tente d’y oublier son destin perdu mais son passé resurgit de l’ombre et du froid…
Chacun se retrouvera alors confronté à ses peurs, ses incompréhensions, ses pertes, ses doutes et ses violences. Une tranche de vie à la croisée des chemins de la Grand-Route.

 

Voir le teaser : https://youtu.be/zzGQp7DWJUY

                                                  LES FEUX DE POITRINE

 

Ce sont des instantanés que l'on s'efforce de rendre collectivement hors du commun, dans un bras de fer permanent avec la mélancolie. Ce sont une suite de nouvelles poétiques et théâtrales.

Treize comédiens de huit à soixante huit ans vous emmènent avec eux à travers six fêtes pour rester vivants : une fête pour celui qui revient de loin et qu'on ne veut plus perdre, un mariage où l'on se rencontre et se plaît... peut-être, la fête de la victoire jusqu'à la liesse autour d'un feu sur une plage.

Une des opportunités de bonheur que nous offre le théâtre, c'est de raconter des histoires. Mariette Navarro, l'auteure, chemine dans le récit de ces tentatives de fête, à la recherche de l'humanité fragile et vulnérable qui nous rapproche mieux que tout événement.

MESSIEUDAMES

 

C’est un couple ordinaire…
C’est leur fille, Lucie, éprise d’un jeune homme très comme-il-faut… quoique…
C’est leur amie, Sophia, une femme qui s’est trouvée… enfin…
C’est Judith, la belle-mère, qui va faire vaciller cet équilibre à son insu…
Oui, c’est un couple ordinaire… ou presque…

C’est une comédie bien dans son époque qui amène à élargir la sphère de considération morale de chacun dans un monde en perpétuelle évolution sociale et culturelle.

 

Voir le teaser : https://youtu.be/-M4qydfW0n4

 

LA GUERRE AU TEMPS DE L'AMOUR

 

Quatre femmes dans un institut... de beauté... Vraiment ?... Peut-être...
Elles se racontent leurs rencontres, leurs ruptures, leurs désirs, leurs joies, leurs angoisses, leurs peines, leurs failles... Elles se racontent leurs vies, quoi...
Passées ? Présentes ? Elles se racontent ou se revivent ? Est-ce leur imaginaire ou leur mémoire  qui leur fait défaut ?
Entre vérités et fantasmes, où sont-elles vraiment ?

                                      -----------------------------------------------------------------

Nous avons eu le plaisir d'avoir parmi nos spectateurs Anne-Marie Bucquet, traductrice de la pièce, et Blerta Neziraj, femme de l'auteur, tout droit venue du Kosovo avec l'une des comédiennes qu'elle a mise en scène dans cette même pièce à Prishtina !

 

JE NE SAIS PAS SI J'AIME ENCORE MON PAYS

 

Chronique sociale politico-satirique dans laquelle sont dépeintes les coulisses de la société démocratique dans laquelle nous vivons, y mêlant des touches d'humour, d'émotion et de cynisme. Vous êtes tour à tour amusés, émus, surpris, peut-être bousculés…

CHIEN-CHIEN

 

Deux femmes se rencontrent à l'occasion d'un de ces week-ends mêlant travail et détente qu'organise le mari de l'une, tout puissant patron du mari de l'autre. Mais est-ce vraiment le hasard qui les réunit, seules dans la villa au luxe irréel où les hommes doivent les rejoindre ? Les deux femmes semblent, en effet, renouer avec des rituels surgis du passé... jusqu'à ce que les enjeux se transforment, que la situation leur échappe et que de vieux démons se réveillent.

                                                           EQUUS

 

C'est une pièce fabuleuse, onirique, fantastique et envoûtante où la raison et le sens commun s'effritent devant les profondeurs insondables de l'âme humaine…
Qu'est-ce qui a poussé Alan Strang, adolescent de 17 ans, à crever les yeux de quatre chevaux dans l'écurie où il était employé ? Pourquoi faire du mal à ce que l’on aime le plus au monde ?
Un psychiatre, le docteur Dysart, va tenter par tous les moyens d'élucider le mystère qui entoure cet acte terrible. S'engage alors un duel passionné et passionnant dominé par la figure fantasmatique d'Equus, le dieu-cheval dont Alan a fait son maître et son esclave.
Cette œuvre, inspirée d'un fait divers authentique et encore inexpliqué, est construite comme un puzzle dont les morceaux se mettent lentement en place. Entre Dysart et le jeune Alan s'établit une étrange relation où se confrontent deux visions du monde.
Le psychiatre réussira-t-il à résoudre cette extraordinaire énigme ?

LES FORAINS

 

Parqués entre une décharge et une voie ferrée, Eddie, Jackie et Nono ont dressé un campement en attendant une pièce pour réparer leur camion. Cette nuit là, un train s’arrête, Hélène puis Olivier en descendent.

Quand deux mondes aux antipodes se rencontrent et se côtoient, inévitablement, les esprits s'échauffent...